Les jurys du IV Festival Huellas

L’Association Culturelle Chocolat Cinéma a l’immense honneur de vous présenter les jurys de la quatrième édition du Festival Huellas, festival de cinéma espagnol et français qui se tient à Vieux Boucau Les Bains du 29 au 31 octobre 2021.

Jury Officiel

Photo : Thomas Lavelle

Astrid Bergés-Frisbey – Actrice.

Née à Barcelone d’un père espagnol et d’une mère franco-américaine, Astrid Bergès-Frisbey a grandi en Espagne, en France, en République dominicaine, et s’installe à Paris pour ses études à l’âge de 17 ans.
En 2007, Bergès-Frisbey décroche son premier rôle principal dans le film de Bernard Stora pour France 2 : « ELLES ET MOI » aux côtés d’Ariadna Gil. Puis elle a passe quatre mois au Cambodge aux côtés d’Isabelle Huppert et Gaspard Ulliel sur une adaptation du roman de Marguerite Duras « UN BARRAGE CONTRE LE PACIFIQUE » réalisé par l’immense Rithy Panh.
En 2008, elle fait ses débuts sur scène au Théâtre Marigny dans « EQUUS » de Peter Shaffer.
Bergès-Frisbey s’est construit une carrière internationale, jouant dans des films français, espagnols, italiens et américains, tout en livrant des interprétations dans ces différentes langues.
En 2011, elle a interprété « Patricia » dans le très classique « LA FILLE DU PUISATIER » de Daniel Auteuil, ainsi que « Syrena » dans «PIRATES OF THE CARIBBEAN: ON STRANGER TIDES», réalisé par Rob Marshall Johnny Depp, Penelope Cruz et Geoffrey Rush. On la voit aussi dans des films indépendants comme le mémorable « I ORIGINS » réalisé par Mike Cahill où elle partage l’affiche avec Michael Pitt avec Britt Marling. Parmi les crédits supplémentaires, citons le français « JULIETTE », premier long métrage de Pierre Godeau, l’italien « ALASKA » réalisé par Claudio Cupellini, l’anglo-saxon « KING ARTHUR: LEGEND OF THE SWORD » de Guy Ritchie.
Plus récemment on a pu la voir dans le film français indépendant « L’AUTRE », premier long métrage de Charlotte Dauphin, où elle joue aux côtés de James Thierrée et Anouk Grinberg, ou l’entendre dans la dernière saison de la série française CANAL + « CALLS » réalisée par Timothée Hochet. Nous pourrons la voir bientôt dans le film familial espagnol « WAY DOWN » de Jaume Balaguero (« REC ») où elle partage l’affiche avec Freddie Highmore, Luis Tosar, Sam Riley, Axel Stein et Liam Cunningham et José Coronado.

Photo : Elsa Pharaon

Nathalie Cheron – Directrice de casting.

Nathalie CHERON a débuté dans le cinéma en faisant cuire des oeufs durs sur un butagaz dans une chambre d’hôtel en Sicile pour Rosanna Arquette sur le tournage du Grand Bleu. Depuis, elle est Directrice de Casting avec plus d’une centaine de films à son actif.

Du film d’auteur, au film populaire, de la série TV Scandinave au Docu-fiction, elle pratique son métier avec passion et amour des acteur·rice·s.

Nathalie Chéron est membre CSA, ICDN, AMPAS et Présidente de l’ARDA (Association des Responsables de Distribution Artistique).

Photo : Ingrid Mareski

Philippe Guillard – Réalisateur et scénariste

Philippe Guillard est un homme aux multiples facettes : joueur de rugby, chroniqueur sportif, réalisateur. Mais il se ressource aussi dans l’écriture. L’ancien sportif professionnel exerce aussi comme auteur de romans, scénariste et dialoguiste.

Il a été rugbyman pendant 12 ans de 1982 à 1994. Surnommé La Guille sur les bords de terrain, il officie ensuite en tant que commentateur et chroniqueur sportif.

Le cinéaste assume durant la même période son envie d’écrire, d’abord en tant qu’auteur de deux romans. Son livre “Petits bruits de couloirs” obtient le Grand Prix de la Littérature sportive. L’ancien rugbyman écrit et réalise aussi des sketchs et des bandes annonces durant ces années à la télé. Il décroche ainsi le prix de la meilleure bande annonce sportive en 2006.

Philippe Guillard offre ses talents de scénariste à plusieurs comédies comme Trois zéro, Camping ou Disco.

Enfin en 2011, sort son premier film en tant que réalisateur “le fils à Jo”, primé au festival du film de Sarlat et de Cabourg. Suivent alors “On voulait tout casser” en 2015 et “Papi-Sitter” en 2020. Son dernier film “J’adore ce que vous faites” sortira au printemps 2022.

Sylvie Landra – Monteuse

Sylvie Landra collabore fréquement avec des réalisateurs internationaux et oscarisés . Elle a monté des films pour Istvan Szabo, Mennno Meyjes et Agnieszka Holland, entre autres. La passion de Sylvie d’explorer différents styles, de la science-fiction à la comédie, du drame à la comédie romantique et même au thriller politique, lui a apporté respect et reconnaissance.

Sylvie est une monteuse membre de l’ACE, des BAFTA des Cesar et de l’Academie des Oscar. Sa curiosité et son intérêt constant pour de nouvelles expériences l’ont amenée aussi à collaborer avec l’artiste contemporain allemand Tobias Rehberger. La carrière de monteuse de Sylvie comprend quatre nominations aux César, dont Léon , le Cinquième Élément et Jeanne d’Arc (Luc Besson). Elle vient de terminer CREATURE le prochain film d’Asif Kapadia (Amy).

Photo : Andrés García Luján

Mireia Oriol – Actrice

Actrice catalane, connue pour avoir participé à des fictions telles que la série « Las del hockey » pour TV3 qui après son succès, leader à chaque diffusion, a atteint la plateforme Netflix.

Faites le saut au cinéma de la main du réalisateur David Victori en tant que protagoniste de « El pacto » avec Belén Rueda, « Touched by fire » de Santiago Lapeira et récemment dans « The art of come back », premier film de Pedro Collantes, long métrage espagnol unique qui a été projeté au dernier Festival de Venise dans le cadre de la Biennale Collage Cinema.

Le tournage de « Alma » vient de se terminer, fiction originale Netflix créée par Sergio G. Sánchez (Marrowbone’s Secret, L’Orphelinat) et réalisée par Sergio lui-même avec Kike Maillo. Mireia incarne Alma, la protagoniste de ce thriller surnaturel, une survivante d’une tragédie scolaire qui reprend conscience, victime d’amnésie et sans aucun souvenir de ce qu’avait été sa vie. De retour chez lui, il commence à découvrir qui il était et comment son cercle d’amis, dont il a perdu beaucoup, façonne l’histoire de sa vie. Au fur et à mesure que sa mémoire se rétablit, il commence à soupçonner qu’il y a peut-être quelque chose dans son passé qui a laissé une marque spéciale sur lui, qui a ouvert la porte à d’autres mondes.

 

Natalia Verbeke – Actrice

Natalia Verbeke a étudié à l’École d’art dramatique de Madrid (R.E.S.A.D).
Elle a suivi un cours d’interprétation pour professionnels avec John Strassberg. Il a également étudié le flamenco avec Miguel Sandoval, le flamenco en théâtre avec Carmen Romera, la danse contemporaine avec Fina Tomás, cours au Schubert Dance Studio, danse classique avec Víctor Ullate, cours au Carmen Roche International Dance Studio. Elle a également étudié dans l’atelier d’interprétation avec Pablo Messiez et un cours de chant avec José María Sepúlveda.

Natalia Verbeke a fait ses débuts au cinéma en 1998 et a travaillé avec des réalisateurs tels que le lauréat d’un Oscar Juan José Campanella, Emilio Martinez-Lázaro et Mateo Gil. Elle est bilingue en anglais et en français.

Dans son travail en France, se distinguent : Les Femmes du 6e étage, réalisé par Philippe Le Guay, pour lequel elle a reçu le prix 2011.- Salamandre d’Or de la meilleure interprétation féminine au Festival de Sarlat ; et Mes trésors du réalisateur Pascal Bourdiaux. A la télévision, il a également travaillé en français dans la série Jeu de dames diffusée par France 3.

 

 

Jury du Prix ARDA

Dans cette quatrième édition du Festival de Huellas, nous avons le plaisir d’avoir un nouveau prix, le Prix ARDA, décerné par un jury composé de directeur·rice·s de casting prestigieux appartenant à l’ARDA. Ce prix a été créé pour récompenser le travail des acteurs et actrices dans les films programmés en compétition.

LARDA (Association des Directeur·rice·s de Casting) se propose de définir et promouvoir le métier de Directeur·rice de casting en France. L’Association a également pour but de défendre et améliorer les conditions techniques, artistiques et déontologiques dans lesquelles nous exerçons nos compétences, ainsi que de créer un lien entre les différents membres de la profession et nos interlocuteur·rice·s privilégié·e·s.

https://assorda.com/ 

Membres du jury du Prix ARDA.

Meriem Amari

Née en Algérie, arrivée en France à 3 ans à Toulouse.

Obtention du Bac A3 cinéma audiovisuel premières réalisations de courts-métrages d’école et mise en scène et interprétation de pièces de théâtre. Ensuite des études d’histoire et d’histoire de l’art jusqu’au Master.

Elle débute dans l’audiovisuel comme assistante à la mise en scène et se dirige rapidement vers le casting. Sa première collaboration professionnelle est le film d’André Téchiné « Les égarés ». Au cours de ce tournage, elle fit répéter les jeunes comédiens Clémence Mayer et Grégoire Leprince-Ringuet.

De nombreuses collaborations suivront sur des longs métrages et des téléfilms en français, en anglais et en arabe (CF CV en PJ)

David Bertrand

Il débute la direction de casting en 2009, avec Nicolas Boukhrief, Eric Besnard, Vincent Garenq et Mathieu Kassovitz.

Il collabore désormais régulièrement sur les productions des long-métrages de Louis-Julien Petit (Discount, Les Invisibles), Grand Corps Malade et Mehdi Idir (Patients, La Vie Scolaire), David et Stéphane Foenkinos (La Délicatesse, Jalouse, Fantasmes) et plus récemment, François Ozon (Grâce à Dieu, Tout s’est Bien passé, Peter Von Kant) et Albert Dupontel (Adieu les Cons).

Après Délicieux d’Éric Besnard, sortiront en 2021/22, les prochains films François Ozon (Tout s’est bien passé, Peter Von Kant), Louis-Julien Petit (La Brigade), Blandine Lenoir (Annie Colère) et Nessim Chikhaoui (Placés), la mini-série fantastique de Dominique Rocher, La Corde (Arte) ainsi que les deuxièmes saisons de Mortel (Netflix) et Validé (Canal+).

Membre de l’Arda, l’Association Française des Directeurs de Casting, depuis 2010, il est membre du collectif 50/50 qui milite en faveur de plus d’égalité Hommes/Femmes et de diversité dans le cinéma et l’audiovisuel français et soutient le collectif DiasporAct (« Noire n’est pas mon métier ») .

Okinawa Guerard

Directrice de casting depuis 20 ans, elle a démarré par le casting “sauvage” puis s’est vite rapprochée des acteurs du théâtre, du subventionné, puis des acteurs belges. 

Elle a travaillé avec Lucas Belvaux, Jean Xavier Delestrade, Volker Schlöndorff, Frederic Mermoud, Hervé Hadmar, Mélissa Drigeard. 
Elle a également réalisé d’un documentaire Alix au pays des gènes pour Arte récompensé avec les étoile de la SCAM: