Affiche du III Festival Huellas à Vieux Boucau les Bains.

La troisième édition du Festival Huellas, Festival du cinéma espagnol et français à Vieux Boucau Les Bains, se tiendra du 16 au 25 octobre 2020 et se déroulera dans différentes communes du département des Landes.

Le festival comprendra un concours de courts métrages d’Espagne et de France, un concours européen de courts métrages, des projections de longs métrages espagnols et français, ainsi que d’autres activités parallèles et une cérémonie de clôture avec remise de prix.

Le Festival Huellas a choisi l’artiste landaise Alice Baldys pour la création de l’image de la troisième édition qui a réalisé une œuvre inspirée du peintre espagnol Pablo Picasso.

Biographie de l’auteur

D’origine polonaise, née dans le nord de la France en 1979, Alice Baldys passe son enfance à Paris. Beaubourg est un élément fort de cette période et le centre Pompidou fait partie de son quotidien. Bien qu’attirée par le graphisme de mode, ses études l’orientent vers l’économie et les statistiques. Installée dans les Landes en 2006, elle se détache progressivement de son métier pour redonner élan à son intérêt et sens artistique. De plus en plus prégnant, le domaine de l’art visuel devient alors son activité principale.

Formée par des artistes hétéroclites et touchant à diverses techniques graphiques (dessin, peinture, aérographie) elle aborde dernièrement la peinture digitale en proposant une « mutation numérartistique » de ses œuvres. Alice expérimente jusqu’à tracer son interprétation. Particulièrement réceptive au mouvement, elle s’intéresse de près au monde de la danse. Sa pratique est autant influencée par des danseurs et chorégraphes que des artistes peintres, plasticiens et numériques. Il lui suffit d’un mot pour fabriquer des connexions entre idées et procédés, pour livrer un mélange de réflexion et d’imaginaire original, symbolisé par une expression graphique éclectique et figurative. La danse ne suffit pas seule à sa recherche artistique. elle questionne l’identité humaine, l’allégorie du corps, des émotions et de la pensée. L’abstraction de la gestuelle corporelle, au-delà de la danse et au-delà de la peinture l’interpelle, jusqu’à l’état animique du mouvement.

Ayant aussi une formation en peinture décorative, Alice travaille régulièrement sur des réalisations de décors. La scénographie fait partie des projets phares guidant ainsi sa collaboration vers d’autres disciplines, dont l’objectif commun est la réalisation et le partage d’une création scénique.

Multidimensionnelle et pluridisciplinaire, à l’écoute et moteur dans la conception de projets artistiques, les arts visuels sont aujourd’hui son outil de travail, qu’ils soient graphiques, plastiques ou numériques ; ils lui permettent d’exprimer et interpréter sa créativité.